Le Monde - Tarot

Le Monde et les quatre Vivants

L’ARCANE LE MONDE ET LES QUATRE VIVANTS

L’Ange du Jugement a sonné glorieusement la mise au monde de l’être mi-homme mi-femme, libéré de sa dualité, de la souffrance et de l’autodestruction. Ainsi Le Monde, vingt-et-unième et dernier arcane majeur numéroté, illustre ce qui pourrait être notre miroir : la représentation parfaite de ce qu’est l’accomplissement de l’Homme. Cette magnifique lame annonce la réalisation, la gloire et l’harmonisation accomplies de toutes les parties du Soi.

Le Monde est l’arcane de synthèse par excellence. L’Humain, dans la manifestation de la totalité, est ici proposé à travers le nombre « 4 », comme pour expliciter une énigme à quatre dimensions, quatre parties, à savoir : le bovin, le lion, l’aigle et l’ange. Nous y reviendrons.

Mandorle TarotAu milieu de ces personnages, à la place du Christ en gloire, Alpha et Oméga, apparaît une jeune femme parée d’un voile qui s’envole progressivement, représentation de l’éternel féminin et de l’âme du Monde. D’un pas de danse gracieux sur le rythme céleste, elle est à la source de la création, symbolisée par le mouvement perpétuel de la psyché féminine. De sa main gauche, elle tient la baguette active du Bateleur, symbole du pouvoir créateur masculin, et de sa main droite, ce qui pourrait être décrit comme une petite burette. Ce Graal, réceptacle du nectar d’ambroisie et boisson d’éternité, contient le liquide essentiel et nourricier, résultat de la transformation de notre ombre. Le regard tourné vers l’Ouest et en direction de l’acolyte du premier arcane, son nombril est au centre d’une forme ovoïdale, oeuf de lumière qui fait allusion au germe du cosmos d’où sortirent les dieux et les hommes. Dans la tradition, cette figure est en réalité ce que l’on appelle une mandorle, contraction des mots « amande » et « ourlée », c’est à-dire celle qui ouvre sur la lumière. Pour comprendre cette métaphore, il faut savoir que l’amandier est un arbre à fleurs qui ne nécessite pas d’insémination par l’extérieur. Chez les Grecs, l’amande pressée est analogue à l’éjaculation de Zeus en tant que puissance créatrice, et dont l’ensemencement avec la Terre engendra un être hermaphrodite. Il s’agit d’une victoire pour l’éternité exprimée par l’androgynie, du grec Andros (l’homme) et Gunê (la femme). Ce symbole d’autofécondation et d’immortalité nous montre que le monde se nourrit de lui-même pour être le monde. La séparation mâle/femelle n’est plus. Les deux ne font qu’un.

Le Monde - Tarot de Wirth En numérologie, le nombre « 21 » manifeste la perfection (3×7=21) et résulte du « 3 » (2+1=3), l’harmonie de la création et tout ce qui la précède. Il symbolise la sagesse divine qui grâce à sa pureté traverse et pénètre tout. Mais comme mentionné plus haut, cet ultime arcane Le Monde, dans lequel nous descendons séparé (notons que son anagramme est démon, cf. arcane Le Diable), nous apparaît sous le symbole de la quadripartition. En effet, le mouvement perpétuel signifié par la mandorle et la danse du personnage central est le reflet de la croissance immanente et de l’instinct primordial, dont les quatre aspects, symbolisés par le taureau, le lion, l’aigle et l‘ange, représentent le mouvement animant toute substance vitale. Ce sont les quatre horizons, les quatre éléments, les quatre fleuves du jardin d’Eden, les quatre états de la matière, les quatre bornes (ou croix fixe) du zodiaque, etc. Cette représentation du monde remonte à la nuit des temps avec l’interprétation du Tétramorphe, ces quatre animaux ailés tirant le char de la vision d’Ézéchiel dans la religion chrétienne.

 

Cathedrale de ChartresApparus plus tard sur les tympans des cathédrales, ces « quatre Vivants », ces quatre règnes (animaux domestiques, bêtes sauvages, oiseaux et humains) sont caractérisés par les évangélistes, Luc, Marc, Jean et Matthieu. Ainsi, ces quatre êtres, tels qu’ils sont proposés à chaque angle de l’arcane, sont symboliques du monde dans sa totalité. En chacun de nous, nos origines et notre volonté sont associées au taureau. Notre aptitude à pouvoir et à faire trouvera symbole dans le lion. La capacité de penser, de discerner, et de cheminer vers la vérité revient à l’aigle. Enfin, la mission d’unifier, de rassembler, de donner et de devenir libre est symbolisée par l’ange.

Seules quelques pistes de réflexion et de méditation sont données ici sur cet arcane dont la signification métaphysique profonde pourrait donner lieu à un ouvrage entier. Néanmoins, je propose ci-dessous un approfondissement des « quatre Vivants » dans leurs aspects et symbolismes respectifs.

 

LE TAUREAU

Le taureau, expression du bovin, museau dans le gazon et doté d’un double estomac, représente l’étape de la rumination
et de la domestication. Il est en lien avec l’élément Terre, le monde marchand, et notre généalogie. C’est l’enfance, l’éducation, l’héritage au sens large, le patrimoine.
Élément : Terre – Associé à Saint Luc.
Arcane mineur : Les Deniers et les Valets.
Verbe : Avoir, marcher, subir, se taire, obéir.
Corps : Membres. Chair et corps métabolique.
Part du Taureau : Apprentissage, commencement, digestion, réparation, offrir, sacrifice. Passer de l’impulsif au don de soi.
Ombre du Taureau : Dépendance, grabat, avidité, conservatisme. Rester fils/fille de. Fatalisme.


LE LION

Le lion, animal sauvage souverain, impose ses lois et ses limites. Roi des animaux, il permet la croissance d’« en bas ». Parfois associé au monde agricole (transformation de la matière), il est relié à l’élément feu. Il incarne pouvoir et domination. C’est la transition de l’adolescence à l’âge adulte qui permet de travailler la matière.
Élément : Feu – Associé à Saint-Marc.
Arcane mineur : Les Bâtons et les Rois.
Verbe : Pouvoir, transformer, croître, échanger, trouver.
Corps : Thorax. Échanges sanguins et respiratoires.
Part du Lion : Mettre en oeuvre ses capacités. Cadrer le territoire. Expression. Créativité. Faire grandir l’âme dans l’entendement de la conscience. Courage. Audace. Générosité. Échange.
Ombre du Lion : Orgueil, despotisme, haine, jalousie, réactivité.


L’AIGLE

Tourné vers l’ange, l’aigle est l’oiseau des hauteurs. Il symbolise l’élévation. La pensée peut désormais intégrer sa dimension
spirituelle. Elle nous relie à notre première origine, c’est-à dire le Divin en nous. En lien avec l’élément air, il reflète l’âge adulte avancé et l’étape de la maturité.
Élément : Air – Scorpion du zodiaque – Associé à Saint-Jean.
Arcane mineur : Les Épées et les Cavaliers.
Verbe : Penser, séparer le vrai du faux, discerner, chercher le vrai, élucider, quêter le sens.
Corps : Tête. Neurosensoriel.
Part de l’Aigle : Se désillusionner. Dépassement de l’image de soi. Faire la lumière. Réunification. Conversion et
orientation de la pensée. Compréhension et intégration de ce qui a été Taureau puis Lion en nous.
Ombre de l’Aigle : Illusion, critique, mentalisation, intellectualisation, sectarisme, croyances.


L’ANGE

L’ Ange est l’être purement spirituel, symbole de l’Esprit en nous. Il nous demande de semer la graine que nous sommes. Il est le féminin et l’Amour qui unifie. Lié à l’élément Eau, il correspond à l’âge mûr, dégagé de la période traumatique et névrotique.
Élément : Eau – Verseau du zodiaque – associé à Saint-Matthieu.
Arcane Mineur : Les Coupes et les Reines.
Verbe : Donner, unifier, aimer.
Corps : Coeur.
Part de l’Ange : Être libre, harmonisation essentielle, fraternité. Intuition supérieure. Union de pensée/sentiment/volonté. Entrer dans son vocationnel. Unification. Spiritualisation de la matière.
Ombre de l’Ange : Spiritualisme, vouloir faire l’ange (sans lien avec l’âme et le corps).


Il Mondo -Tarot - Arnaud MalherbePour conclure, Le Bateleur a reçu de nombreux enseignements et atteint l’ultime niveau d’intégration du Soi. La bonne utilisation de ses outils lui permet désormais de se réjouir d’habiter un corps purifié et illuminé. Le dé posé sur sa table a dévoilé toutes ses faces (1+2+3+4+5+6=21), et l’initié navigue à présent sur le toit du Monde. Il peut imaginer que son chemin est enfin terminé… seulement voilà. Un personnage mystérieux et inclassable va lui apprendre que certains pèlerinages demeurent infinis… et ce trublion perturbateur, c’est Le Mat !

 

Si vous désirez apprendre le Tarot et découvrir la signification profonde de cette oeuvre monumentale, n’hésitez pas à me contacter ou vous inscrire aux stages et cours. Programme et planning sur cette page.

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.