la maison dieu

La Maison Dieu: l’oeil des profondeurs

SYMBOLIQUE DE LA MAISON DIEU DU TAROT

 

Très souvent, cette lame suscite chez les personnes qui consultent le Tarot un profond malaise et une peur liés à l’effondrement, aux catastrophes et à l’écroulement de tout ce qui les entoure. Cet arcane, qui n’est pas celui de la destruction mais de la reconstruction, est en réalité de la plus haute spiritualité et porteur d’un riche enseignement.

L’adversaire rencontré dans l’arcane « 15 » a accompli sa mission en nous invitant, à posséder et à exercer notre pouvoir. Mais le travail sur Le Diable, le Testeur-Tentateur, consistait à accéder à une nouvelle dimension de notre être, débarrassée de toute personnalité triomphante et égotique.

À travers cette épreuve, l’initié a peut-être acquis bien des certitudes dont il va falloir se départir. Plus Le Diable aura réussi à nous tenir dans notre identité matérielle, à nous garder captifs dans l’image idéalisée de nous-même, plus le Ciel va vouloir nous parler. Plus nous serons enfermés dans notre ego, dans notre zone de confort, plus l’épreuve proposée par cette seizième lame sera rude. LA MAISON DIEUÀ l’inverse, plus nous déverrouillerons les fenêtres, plus nous nous ouvrirons à la vie, à l’imprévu et à la confiance, plus Dieu viendra habiter tous nos corps, et donc notre Maison. D’ailleurs, le nom de cet arcane est volontairement orthographié « Diev », l’anagramme de… vide. En d’autres termes, plus on durcit notre être dans la matérialité, plus on se sclérose, plus la Maison que notre corps représente deviendra Vide.

En numérologie, le nombre « 16 » indique la vibration de l’Éveil libérateur, le changement obligatoire et la purification par l’épreuve. Il est aussi le carré du « 4 » (4 x 4 = 16) de L’Empereur, matière densifiée et augmentée, dont il devient difficile de se défaire. Et enfin, selon la méthode déjà employée, cet arcane est à rapprocher du Chariot (1 + 6 = 7), qui caractérise la dualité entre le succès et l’échec. Car, dans notre construction, si la communication (acquise avec Tempérance) entre les éléments et les couches de notre être est coupée, alors le feu se chargera de venir tout coordonner. Enfin, avec le « 6 » de L’Amoureux, il s’agit d’éviter la quête perpétuelle de l’oeil aimant notre image artificielle et idéalisée, mais plutôt toucher notre profondeur pour pouvoir crocheter la profondeur de l’autre. D’ailleurs, la seizième lettre hébraïque, Ayin, est un oeil symbolique, celui qui voit au-delà des apparences et brise les idées fausses.

Tour de Babel

La foudre qui s’abat sur cette tour nous fait comprendre que l’Univers ne peut être abordé par l’intellect seul, et son feu purificateur vient calciner la vanité humaine ainsi que toutes nos constructions mentales. En effet, par notre addiction à nos sécurités personnelles, à notre standing, à notre tranquillité, etc., nous bétonnons en permanence !! Nous entrons dans une tour d’ivoire édifiée à l’aide de briques. Et symboliquement, bâtir avec des briques (pour vouloir atteindre les cieux – cf. le mythe de la tour de Babel) revient à construire notre identité sans faire le lien avec nos fondations, c’est-à-dire l’image divine en nous.

notre-dameSur un plan allégorique, la tour représente un désir d’élévation. Ici, la foudre frappe le haut du gratte-ciel et fait sauter la couronne (la tête) comme un bouchon de champagne pour nous indiquer la seule issue de notre emprisonnement : l’ouverture par le haut de notre temple.
Si nous ne nous débarrassons pas de nos carapaces, de nos tuniques de peau, si nous ne sommes pas prêts à déconstruire pour reconstruire, nous risquons d’enfermer une parole essentielle qui demande à sortir. Alors la menace de soulever colère et frustrations entraînera inéluctablement la violence, à l’image d’une cocotte-minute prête à imploser (violence contre soi-même) ou à exploser (violence contre les autres).

Pour conclure, La Maison Dieu, qui est aussi la Maison de Dieu, représente l’appel du Saint-Esprit à se manifester en nous. Ce qui est en jeu est la transformation intérieure. Tant que la religion restera à la périphérie des hommes, à l’image des édifices dans lesquels on passe pour recevoir une bénédiction, faire un sacrifice ou se confesser, l’humain ne se transformera pas. La compréhension que l’Univers est à la fois une réalité extérieure et intérieure à nous-même est indispensable pour pouvoir accéder à la participation de l’oeuvre créatrice du prochain arcane, L’Étoile.

Lumière de La Maison Dieu :

S’ouvrir au questionnement, à sa profondeur, à ce qui veut naître en nous. Faire muter notre matérialité. Évolution spirituelle. Grandissement. Crise salutaire. Authenticité nécessaire. Libération des cuirasses.

Ombre de La Maison Dieu :

Bâtir sur l’illusion. Rester vaniteux. Constructions mentales. Parasitage. Sectarismes. Étouffement. Refuser la transformation et l’épuration de nos désirs. Rester dans les cuirasses. Violence. Enfermement.

 

wall-got

1Comment
  • Charles
    Posted at 22:59h, 11 décembre Répondre

    Amen 🙏🏻 grand sachem ! J ai au mur de mon salon ton oeuvre en rapport et elle m’inspire tous les jours.

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.